Ce site utilise des cookies, y compris de tiers, pour vous envoyer des publicités et services qui correspondent à vos préférences. Si vous souhaitez en savoir plus cliquez ici . Fermer cette bannière, naviguer sur cette page ou cliquer sur n'importe quel lien présent sur cette page signifie que vous êtes d'accord avec l'utilisation des cookies.
Accepter

Passez du mazout aux pellets

10 conseils pour changer de chauffage

Votre chauffage vous fournit de la chaleur et de l’eau bien chaude en permanence. Pour ce faire, il fonctionne jusqu’à 2 000 heures par an. À partir de 15 ou 20 ans d’âge, il est toutefois temps de penser à moderniser votre installation de chauffage, car elle a été énormément sollicitée sur cette période.

Si on compare son utilisation avec celle de votre voiture, le nombre d’heures de service correspond en moyenne à 2,5 millions de kilomètres parcourus. Même le plus puissant des moteurs ne fonctionnerait plus tout à fait sans défaut. Les chauffages de plus de 15 ans sont donc considérés comme techniquement obsolètes. En général, ils consomment inutilement de grandes quantités de combustible, deviennent sujets aux pannes et polluent notre environnement.

N’attendez donc pas trop longtemps et remplacez votre ancienne installation de chauffage à temps.


Les avantages de la modernisation

  • Sécurité renforcée
  • Coûts de chauffage réduits
  • Meilleure protection de l’environnement
  • Confort de chauffage accru


Les combustibles bois : une source d’énergie d’avenir

Si vous ne souhaitez plus être dépendant du mazout ou du gaz, vous devez passer à une source d’énergie renouvelable, comme un combustible bois. Les chauffages à pellets, au bois et à copeaux de bois conviennent tout particulièrement à cette conversion, car ils fonctionnement de manière entièrement automatique et sont aussi simples à utiliser qu’une chaudière au mazout. Ces chaudières techniquement éprouvées sont très fiables, mais aussi très économiques.
Le stockage et le transport du combustible vers la chaudière fonctionne également de façon similaire à un chauffage au mazout. La place de la cuve existante peut généralement être utilisée sans problème pour installer le silo à pellets.

Chauffer durablement de manière économique

Depuis de nombreuses années déjà, les pellets et autres combustibles bois sont les moins chers du marché. De surcroît, le bois est une source d’énergie locale : il est pour ainsi dire à portée de main, traité par des entreprises près de chez nous et se renouvelle en permanence.


Quand le mazout laisse place aux pellets... Lancez-vous !

Pour que la modernisation de votre chauffage se déroule parfaitement, nous avons résumé ci-dessous les 10 principales étapes à suivre :

1. Informez-vous

Cherchez quelle chaudière à pellets est la mieux adaptée à vos besoins. Vous trouverez de nombreuses informations à ce sujet sur Internet. Vous pouvez également vous renseigner par téléphone auprès de la plupart des fabricants. Profitez des salons pour vous faire conseiller sur place ou visitez des espaces d’exposition pour découvrir les chaudières qui pourraient vous convenir à l’avance.


2. Faites-vous conseiller

Adressez-vous à un installateur de confiance près de chez vous. Il vous offrira ses conseils d’expert et vous recommandera la solution de chauffage adaptée à vos exigences.


3. Clarifiez les points importants à l’avance

  • Demandez à votre ramoneur si votre cheminée doit être remise en état.
  • Disposez-vous de suffisamment de place pour stocker la quantité de pellets dont vous avez besoin pour une année ? Dans la plupart des cas, la place occupée par votre cuve à mazout peut être utilisée pour le silo à pellets. Avec l’application pour la planification d’un silo gratuite de Windhager, vous obtiendrez la réponse sur simple pression d’une touche.
  • Choisissez le type de stockage et d’alimentation en pellets le mieux adapté à vos besoins (silo maçonné, conteneur en toile, réservoir en tôle d’acier ou réservoir enterré).
  • Pouvez-vous continuer à utiliser votre système de chauffage actuel (pompes, radiateurs, etc.) ou est-il obsolète ? Il est presque toujours avantageux de tout moderniser en une seule fois.
  • Pouvez-vous bénéficier de subventions ? Le passage à un chauffage à pellets respectueux de l’environnement ouvre souvent droit à des subventions. Renseignez-vous pour savoir si vous pouvez bénéficier d’aides du gouvernement, de la région ou de votre municipalité.
  • Qui va prendre en charge les travaux de raccordement électrique ? Le raccordement électrique de la nouvelle installation de chauffage doit être effectué correctement. Pour ce faire, certains installateurs travaillent en étroite collaboration avec des électriciens ou emploient des électriciens formés dans leur entreprise.


4. Faites établir un devis

  • Les postes suivants doivent figurer dans le devis :
  • Nouvelle chaudière avec régulation
  • Nouveaux composants hydrauliques, tels que pompes et distributeurs (si nécessaire)
  • Élimination de l’ancienne chaudière au mazout et de la cuve à mazout (si nécessaire)
  • Remise en état de la cheminée (si nécessaire)
  • Silo à pellets (système de prélèvement et système de stockage)
  • Travaux d’installation
  • Isolation des conduites de chauffage
  • Raccordement électrique de la nouvelle chaudière
  • Mise en service du chauffage par le service après-vente de l’entreprise


5. Passez la commande

Si vous êtes d’accord avec tous les postes du devis, passez votre commande de changement de système de chauffage auprès de votre installateur de confiance.


6. Prenez contact avec les autorités

Dans de nombreuses municipalités, vous devez effectuer une déclaration de travaux avant de commencer la modernisation. À cette occasion, déposez également votre demande de subvention. En général, votre installateur de confiance se fera un plaisir de vous aider dans ces démarches.


7. Faites examiner votre cheminée

Il est recommandé de faire effectuer un examen préalable de votre cheminée par un ramoneur avant le début des travaux de transformation. Ce dernier peut également vous conseiller en matière de remise en état de votre cheminée. Les chaudières modernes nécessitent généralement une nouvelle cheminée, car elles ont un rendement considérablement plus élevé et des températures de fumées nettement plus faibles. L’opération est très simple, il suffit d’insérer des tubes en acier inoxydable dans la cheminée.


8. Coordonnez les rendez-vous

Discutez avec votre installateur du calendrier des travaux de modernisation et passez les différentes étapes en revue ensemble. Un remplacement de chaudière prend en général quelques jours.


9. Commandez et stockez vos pellets en temps voulu

Notez que le délai de livraison des petits granulés de bois prend en général deux à trois semaines.


10. Mettez votre nouveau chauffage en service

Faites effectuer la mise en service de votre chauffage par une entreprise spécialisée qui a reçu la formation nécessaire ou par le service après-vente du fabricant de votre chaudière. À cette occasion, vérifiez avec le technicien que votre installation de chauffage fonctionne selon vos souhaits et faites-vous expliquer son fonctionnement en détail.